redire


redire

redire [ r(ə)dir ] v. <conjug. : 37>
XIIe; de re- et dire
I V. tr. Dire de nouveau. répéter. Pouvez-vous me redire votre nom ? Redis-le si tu l'oses ! Que je n'aie pas à vous le redire !
1Dire (qqch.) plusieurs fois. répéter. Il redit toujours la même histoire. rabâcher, ressasser. « la mort très proche qui me fait redire que ces beaux jours sont pour moi les derniers » (A. Gide).
2Dire (ce qu'un autre a déjà dit). répéter. Redites-le après moi. N'allez pas le lui redire ! rapporter. « je vais essayer de vous le redire [ce récit], tel que je l'ai entendu » (A. Daudet).
II V. tr. ind. (seult à l'inf.) Loc. (XIIIe) AVOIR, TROUVER... À REDIRE À. Trouver qqch. à blâmer, à critiquer dans. censurer , condamner (4o), reprendre. Je ne vois rien à redire à cela. Trouver à redire à tout. « Ce n'est pas moi qui y trouverai à redire » (France).

redire verbe transitif Répéter ce qu'on a déjà dit une ou plusieurs fois : Je vous redis combien j'ai été heureux de vous revoir. Répéter ce qu'un autre a dit : Vous allez redire lentement cette phrase après moi. Répéter quelque chose à quelqu'un en dévoilant ce qu'on devrait cacher : Surtout, n'allez pas lui redire mes propos !redire (expressions) verbe transitif Avoir, trouver (quelque chose) à redire (à quelque chose), trouver une critique à formuler à l'égard de quelque chose : Je ne vois rien à redire à cette mesure.redire (synonymes) verbe transitif Répéter ce qu'on a déjà dit une ou plusieurs fois
Synonymes :
- rebattre les oreilles
- réitérer
- revenir sur
Répéter ce qu'un autre a dit
Synonymes :
Répéter quelque chose à quelqu'un en dévoilant ce qu'on devrait cacher
Synonymes :
- révéler

redire
v. tr.
d1./d Répéter; dire plusieurs fois. Il m'a encore redit de venir le voir.
d2./d Répéter (ce qu'on a appris de qqn). Redire un secret.
d3./d Loc. Trouver, avoir à redire: critiquer, avoir des objections à faire.

⇒REDIRE, verbe trans.
I. A. — Répéter à plusieurs reprises, dire une même chose plusieurs fois. Synon. revenir sur. Je t'ai appelé souvent, et toutes les fois que tu m'as redit: non! j'ai entendu ta réponse et elle a fait saigner mon cœur (MONOD, Sermons, 1911, p. 269).
Dire et redire. Répéter jusqu'à lasser. Synon. rabâcher, rebattre les oreilles, ressasser. Encore une fois, tout ceci a été dit et redit. Je me borne à faire ici un classement rapide et à indiquer ces thèmes évidents (CAMUS, Sisyphe, 1942, p. 30).
Empl. pronom. indir. Et je me disais en le quittant, ce que j'ai d'ailleurs si souvent l'occasion de me redire: « Bon Dieu, que l'Empereur a été mal connu dans le monde! » (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 284).
B. — Répéter ce qu'une autre personne a dit. Une fois même elle avait dit: — « C'est Madame qui serait heureuse de l'avoir [le perroquet]! » Le nègre avait redit le propos à sa maîtresse (FLAUB., Cœur simple, 1877, p. 51).
En partic. Révéler ce qu'on a appris de quelqu'un en confidence. Synon. raconter, rapporter, répéter. En Italie (...) les gouvernements ne se font pas faute de faire jeter en prison douze ou quinze indiscrets qui ont redit une nouvelle dans un café (STENDHAL, Rossini, t. 1, 1823, p. 115). Cette image, très juste, nous fait rire, et comme, plus tard, nous y faisons allusion, la voilà toute inquiète: « N'allez pas redire cela; oh! je vous en prie, ne dites pas que je vous ai dit cela! Vous m'en feriez un ennemi » (GIDE, Journal, 1910, p. 292).
P. ext. Réciter à nouveau, rejouer. Synon. reprendre. Se sentant sur la pente d'une tentation dangereuse si l'excès de la crainte la jetait dans l'abattement, elle cherchait à se prémunir, à se réconforter en redisant certains versets de psaumes qui lui paraissaient correspondre à son état (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 4, 1859, p. 135). [Le] Repos de la Sainte Famille seul [extrait de l'Enfance du Christ de Berlioz] (...) est redit [rejoué] une quantité innombrable de fois (PROD'HOMME, Cycle Berlioz, 1898, p. 268).
II. — Avoir, trouver à redire (à qqc.). Reprendre, blâmer, critiquer, contester. Trouver toujours à redire. Qu'une fille, maîtresse de sa personne, eût un amant, elle n'y trouvait pas grand'chose à redire, sachant la manière dont cela se fait (A. FRANCE, Mannequin, 1897, p. 298):
Personnellement M. Briand était favorable à cette solution qui contribuerait à lui assurer une majorité, et il n'y avait rien à y redire puisque le général de Castelnau commandait déjà un groupe d'armées en 1915, quand je l'avais appelé auprès de moi, en décembre de la même année.
JOFFRE, Mém., t. 2, 1931, p. 409.
Prononc. et Orth.:[], (il) redit [-di]. Att. ds Ac. dep. 1694. Conjug. V. dire: vous dites, vous redites mais vous contredisiez, dédisez, interdisez, médisez, prédisez. Étymol. et Hist. A. 1. a) Ca 1160 « dire une nouvelle fois » (Eneas, 8554 ds T.-L.); b) 1671 ne pas se le faire redire (LA FONTAINE, Contes, Les lunettes, 161, éd. H. Régnier, t. 5, p. 535); c) 1823 se redire (LAS CASES, loc. cit.); 2. ca 1165 « dire à son tour » (BENOÎT DE STE-MAURE, Troie, 3841 ds T.-L.); 3. 1559 « répéter ce qu'on a appris » (AMYOT, Fab., 10 ds LITTRÉ); 4. 1674 « raconter, célébrer » (BOILEAU, Lutrin, I). B. Ca 1215 « dire ce que l'on trouve à reprendre » (RAOUL DE HOUDENC, Roman des Eles, éd. M. Majorano, 115). Dér. de dire; préf. re-. Fréq. abs. littér.:1 248. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 1 742, b) 1 657; XXe s.: a) 1 568, b) 1 986.
DÉR. Rediseur, -euse, subst., vieilli. a) Personne qui répète souvent les mêmes choses. Synon. rabâcheur. Empl. adj. Chacun successivement s'avança vers la rampe, disant l'amant ou la maîtresse de leurs rêves en des odelettes où Saint-Meen avait su n'être pas fade et rediseur (PÉLADAN, Vice supr., 1884, p. 212). b) Personne qui rapporte ce qui lui a été révélé ou ce qu'elle a appris par indiscrétion. (Dict. XIXe et XXe s.). [], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. 1835, 1878. 1res attest. a) 1678-79 « celui qui répète par indiscrétion, par malignité » (LA FONTAINE, Fables, XII, 27, éd. H. Regnier, t. 3, p. 245), b) 1689, 26 oct. « celui qui répète les mêmes choses » (Mme DE SÉVIGNÉ, Lettres, éd. La Pléiade, t. 3, p. 736); de redire, suff. -eur2.

redire [ʀ(ə)diʀ] v. [CONJUG. dire.]
ÉTYM. V. 1130; de re-, et dire.
———
I V. tr. Dire (cit. 6) de nouveau.
1 Dire (qqch.) plusieurs fois. Répéter (→ Dire, cit. 114; fuite, cit. 9). || Il redit toujours la même histoire. Chanter (la même antienne, la même chanson), rabâcher, ressasser. || Redire en abrégé. Récapituler. || Redire un poème. Réciter. || Redire que… (→ 1. Mort, cit. 26). — ☑ Il ne se le fait pas redire : il obéit, il acquiesce aussitôt.
1 Dussiez-vous, je l'ai dit, et veux bien le redire (…)
Racine, Esther, III, 4.
Redire qqch. à qqn.Redis-le moi ! (par plais. : redis-le me le).Pron. || Se redire une phrase… (→ Drapeau, cit. 3).(Récipr.). || Se redire un hymne (cit. 8) d'amour.
2 Dire (ce qu'un autre a déjà dit). Répéter. || Redire les mots de qqn, en l'imitant (→ Déniaiser, cit. 2). || Redites-le après moi.Au p. p. || Phrase musicale dite par un musicien et redite par un autre. Reprendre (→ Partition, cit. 2).(V. 1160). Par ext. || « La rumeur approche (cit. 34), l'écho la redit » (Hugo).
(1559). Spécialt. || N'allez pas tout lui redire ! Rapporter, révéler (→ Discrétion, cit. 13). || Il lui a tout redit.
2 (…) si vous n'étiez pas plus pressé de vous coucher que moi, je vous la raconterais tout comme leur domestique l'a dite à ma servante, qui s'est trouvée par hasard être sa payse, qui l'a redite à mon mari, qui me l'a redite.
Diderot, Jacques le fataliste, Pl., p. 578.
3 Le récit du bonhomme m'a touché, et je vais essayer de vous le redire tel que je l'ai entendu.
Alphonse Daudet, Lettres de mon moulin, « Le secret de Maître Cornille ».
(1728). Littér. (Vieilli). Raconter, célébrer. || Redire les exploits d'un héros.
———
II Loc. (XIIIe). Avoir, trouver à redire à : trouver un motif de réflexion critique, de remontrance, de blâme, dans. Blâmer, censurer, condamner, critiquer, dire, épiloguer. || Je ne vois rien à redire à cela. || Trouver à redire à tout (→ Difficile, cit. 25; et aussi exagérer, cit. 21; moi, cit. 29).REM. Au XVIIe, (trouver) à redire s'employait au sens de « à regretter ».
4 C'est un parti où il n'y a rien à redire; et je gage que tout le monde approuvera mon choix.
Molière, l'Avare, I, 4.
5 (…) je ne me laisserai pas décontenancer par les gloussements cocasses et les beuglements originaux de ceux qui trouvent toujours quelque chose à redire dans un caractère qui ne ressemble pas au leur (…)
Lautréamont, les Chants de Maldoror, IV.
6 Et qu'est-ce qu'ils ont de mal, ses parents ? Qu'est-ce que vous trouvez à leur redire ?
R. Queneau, Zazie dans le métro, Folio, p. 78.
DÉR. Rediseur, redit, redite.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • redire — Redire, Verba, vel dicta iterare, Repetere, voyez Dire. Redire à quelqu un de quelque chose, Alicui de re aliqua renuntiare. Redire souvent une mesme chose, Inculcare. Redire tousjours une chanson, Cantilenam eandem canere. Tant redire? An ego… …   Thresor de la langue françoyse

  • redire — Redire. v. a. Repeter, dire une mesme chose plusieurs fois. Il redit tousjours la mesme chose. Il signifie aussi, Reveler à un autre ce qu on nous a dit. Il va redire tout ce qu on luy dit. Il veut dire aussi, Reprendre, censurer, & en cette… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • REDIRE — a coena cum pompa honoris genus, bene meritis de Rep. viris, quoties foris coenâssent, olim apud Romanos permissum, occurrit apud Florum, l. 2. c. 2. ubi de Duillio, qui primus navalem victoriam reportavit, atque ab eo tempore, praelucentibus… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • redire — ; répéter …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • redire — index return (go back) Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • redire — (re di r ) v. a.    Il se conjugue comme dire, et par conséquent il fait à la 2e pers. du plur. de l indicatif présent et de l impératif redites. 1°   Dire de nouveau, dire une même chose plusieurs fois. •   Il l interrogea, et lui fit redire… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • REDIRE — v. a. (Il se conjugue comme Dire. ) Répéter, dire une même chose plusieurs fois. Vous redites toujours la même chose. Obéissez, et ne vous le faites pas redire. Je lui ai dit et redit ce qu il avait à faire. Les vérités utiles ne sauraient trop… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • REDIRE — v. tr. Répéter, dire une même chose plusieurs fois. Vous redites toujours la même chose. Obéissez et ne vous le faites pas redire. Je lui ai dit et redit ce qu’il avait à faire. Il signifie aussi Répéter, dire à son tour ce qu’un autre a dit. Ce… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • redire — re·dì·re v.intr. (io rièdo; essere) LE ritornare, tornare indietro: riede alla sua parca mensa, | fischiando il zappatore (Leopardi) {{line}} {{/line}} VARIANTI: reddire. DATA: av. 1282. ETIMO: dal lat. rĕdīre, comp. di red indietro e īre 1andare …   Dizionario italiano

  • redire — vt. , rapporter, répéter : redire (Chambéry, Arvillard.228b, Saxel.002b), (a)rdire (002a,228a, Albanais.001, Thônes, Vaulx.082), redyére (Marthod), C. => Dire. E. : Blâmer. Fra. Redis le : ardi zu (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.